Lire aussi

  • D1, dernière journée

  • D3, 4è journée

  • R1, 3e journée

  • D3, 3è journée

  • D1, 2e journée

  • R1, 2e journée

  • D3, 2è journée

  • D3, 1è journée

  • R1, 1re journée

  • Le rêve prend fin...

  • Accueil > Archives > 2010/2011 > Interclubs > Double victoire 7/0 pour le VOC

    Double victoire 7/0 pour le VOC
    Double victoire 7/0 pour le VOC

    2e journée de R1 à Hem

    mardi 1er décembre 2009, par Jérôme

    Après la bonne entrée dans la compétition lors de la première journée à Roubaix , le VOC se rendait à Hem pour une journée qui paraissait plus tranquille sur papier. Mais comme l’adage le dit très justement : il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !

    C’est donc une équipe au grand complet et au taquet qui se retrouve au briefing du matin afin de débattre de la composition pour la première joute nous opposant à Maubeuge. Toujours un éternel débat entre la volonté de faire participer tout le monde mais aussi l’envie d’assurer les victoires dans les rencontres. En effet, si au final deux ou plusieurs équipes terminent à égalité… on devra procéder au ratio de matches gagnés/perdus pour établir le classement final. Une fois l’équipe couchée sur papier, nous pouvons la rendre au juge-arbitre qui commençait sérieusement à s’impatienter afin de débuter enfin les choses sérieuses.

    Olive et Jérôme apportent les deux premiers points facilement via leurs simples messieurs respectifs. Entrent alors en piste, Lulu et Babass pour les deux derniers simples de la rencontre. Lulu souffrant d’un torticolis tenace depuis vendredi éprouve les pires difficultés du monde à se défaire de son adversaire. Normal avec cette douleur tenace qui l’empêche d’effectuer les mouvements avec autant d’aisance que d’habitude. Mais une victoire au courage sera au bout du tunnel pour notre vaillante Lulu !

    De son côté, Babass prend l’habitude de nous faire peur en ayant besoin une nouvelle fois de trois sets pour conclure le match. Attention de ne pas reproduire cela trop souvent afin de préserver les nerfs des ses supporters d’équipiers !

    4/0 avant de débuter les doubles qui sont les points forts de notre club, l’affaire se présente plutôt bien. Emi, moins stressée que lors de la première journée, et Nhumy remportent aisément le double dames pendant que Fernando et Olive doivent serrer juste d’un cran leur jeu afin de garder une avance confortable durant les deux sets qui aboutiront à la victoire. La rencontre face à l’équipe fort sympathique de Maubeuge se soldera par un 7/0 suite au dernier point rapporté par Nou-Nou et Jérôme lors du mixte final.

    Le temps de reprendre des forces vitales avec des croques-monsieur ou autres pains divers, et nous voila déjà de retour à la case « on doit faire une compo d’équipe » ;-) afin d’opposer la meilleure équipe possible à Hem. Une nouvelle fois, le juge-arbitre s’impatientera de recevoir cette fameuse composition qui met tant de temps à murir.

    Olive continue sur sa lancée et remporte une nouvelle fois son simple sans faillir. Ce tournoi de Reims lui a donné des ailes qui seront très difficiles de venir lui couper !

    Arrive le moment le plus attendu de la journée, Bebert allait t’il une nouvelle fois être le seul à abandonner un match aux adversaires ??? Un bon début de partie ou notre Babe est offensif et étouffe son jeune adversaire, le premier set est bouclé avec une maitrise digne des plus grands de ce sport. Le deuxième set se révélera d’un tout autre acabit… quelques fautes viennent entacher la prestation et le joueur de Hem prend de plus en plus confiance en ses chances de victoire. Il va même jusque à mener durant la majeure partie du troisième set, moment choisi par Bebert pour se rebeller et prendre le taureau par les cornes pour recoller au score et passer tout juste devant pour ponctuer la rencontre dans un élan rageur !

    Emi et Nou-Nou continuent sur leur lancée du matin et font profiter toute la galerie de leurs capacités physiques. Durant ce laps de temps et malgré une douleur au poignet, Fab nous prouve une fois de plus qu’on peut compter sur lui. Maitrise du match de bout en bout face à un excellent et étonnant C2 qui aurait pu se révéler en rencontre piège si Fab ne l’avait pas étouffé en ramenant sans cesse le volant dans le terrain sans céder à la panique.

    Lulu, toujours impériale, apporte le cinquième point via son simple dame qui sera remporté plus facilement qu’au matin malgré cette douleur persistante au cou.

    Olive et Jérôme pour le double messieurs ainsi que Nhumy et Jérôme pour le mixte continuent en roue libre pour finir cette seconde journée d’IC par une nouveau 7/0.

    Avec trois victoires par 7 à 0 et une par 6 à 1 depuis le début de la saison, le VOC s’installe à la première place du classement à égalité avec Wambrechies, qui reste la seule équipe invaincue avec nous. Mais nous savons parfaitement bien, par expérience, que cela ne veut rien dire et que le voyage ne fait que commencer. Les embûches seront encore nombreuses en travers de notre chemin.

    Après une douche sous un remake de « C’est arrivé près de chez vous » avec l’accent pure souche belge, nous nous retrouvons une nouvelle fois dans le même café que lors de la journée précédente. Quelques boissons houblonnées plus tard sous un fond sonore de « Dikkenek », les derniers survivants se retrouvent au Quick de Roubaix où ils allaient vivre une expérience encore jamais vécue.

    Petit rappel des faits en situation :

    La commande prise, les joueurs du VOC profitent enfin d’un repas digne de ce nom… notre parisienne prend la parole :

    -  Nhumy : Beuh ! il y a pas la tranche de bacon dans mon Quick and Toast !

    -  Emi : ils doivent l’avoir oublié de la mettre.

    -  Jérôme : pourtant sur la photo sur la carte, on voit clairement qu’il y en a une.

    -  Fernando et Emi (en cœur) : bah ! chez nous aussi il manque le bacon !

    Nhumy prend alors la décision d’aller réparer cette injustice en prenant la direction du comptoir pour interpeller la jeune employée locale :

    -  Nhumy : Je pense que vous avez oublié la tranche de bacon dans mon burger.

    -  Employée : C’est normal mademoiselle, notre Quick est 100 % hallal.

    -  Nhumy : ……..ah……

    Nous avons donc appris en cette journée qu’à Roubaix… le Quick il est hallal et puis c’est tout ! Tu as envie de bacon dans ton burger ? Bah tu peux aller te faire foutre ou alors te taper une autre ville ou tu pourras déguster un Quick comme bon te semble !

    Prochaine journée à Wattrelos le 20 décembre.

    Portfolio