VOLANT OPALE CLUB
Le badminton à Boulogne-sur-Mer
Le badminton à Boulogne-sur-Mer

Accueil > Archives > Le Badminton > Pourquoi aimer le bad ?

Pourquoi aimer le bad ?

2 votes

Parcccccccceeeeeeee que !!!

lundi 6 septembre 2004, par Joss

Alors, c’est très simple, le volant, il est super mignon.

On frappe comme un sourd.

On ne court pas partout pour ramasser le volant, ou alors pas trop loin.

C’est un sport individuacollectif, surtout quand on le pratique en double.

On frappe comme un sourd. Mais on peut aussi la jouer subtil. Placer son volant est aussi important que le frapper comme un sourd. Du coup, au moins en loisirs, la différence ne se fait pas au physique. Il suffit de mater un gars qui fait du bad, en général, il est gaulé comme un sprat.

Du coup ça en fait un sport formidablement mixte. On ne s’embête jamais quand on mélange les sexes en sport, c’est bien connu.

C’est assez simple à comprendre, préparer la salle ne prend pas 10 minutes. Et puis qu’est-ce qu’on rigole !

Et en plus, on peut crier comme un sourd !


Si par hasard vous avez d’autres raisons d’aimer le bad, n’hésitez pas à m’en faire part.

Messages

  • Ouais, tu t’es assez bien résumé Webmaster !Frapper et crier comme un sourd.
    Peut-être que si tu la fermais en frappant tu cognerais plus fort !

    Ben moi je joue au bad uniquement pour blesser mon ami Josh en lui visant la tête ou les parties génitales, j’avoue que c’est un défouloir et que j’y ai pris goût. Cela dit il s’améliore, esquive les smashs façon Néo, voir les renvoie.
    Ce n’est plus intéressant je crois que je ne vais plus renouveler ma licence cette année.

    A part ça, c’est un beau sport. technique, physique (quoique qu’en dise Josh) et élégant (quand on ne frappe pas comme un sourd).
    En plus La section loisir du V.O.C est un groupe de partenaires de jeu et d’amis ou il y régne une trés bonne ambiance, tout le monde joue ensemble et il n’y a pas de groupes hermétiques.

    J’en profite pour remercier la vieille branche de Patrick dit Pec-Pec, le moteur du groupe des loisirs (enfin bon, dommage quand même que ce soit un diesel, et c’est lui qui le dit !), sans qui le V.O.C ne serait qu’un club comme un autre.

    Et respect au webmaster !

    • C’est vrai qu’il est THE animateur de la section loisirs. C’est grâce à lui qu’on apprend un tas de termes techniques, dont la célèbrissime « zone de divorce » , qu’il nous crève à la tâche malgré son âge plus qu’avancé, et en plus c’est lui l’organisateur des quelques repas et autres barbecues... Sans compter que c’est à lui qu’on file le chèque.

      Quant à l’élégance du bad, c’est vrai qu’il suffit de regarder notre bon Fred virevolter en pas chassés pour s’en convaincre.

      Pour le physique, c’est vrai qu’on est crevé à la fin de la séance, qu’on est perclus de courbatures certains soirs, mais bon en même temps, on ne déforme pas un tee-shirt avec les muscles d’un badmintonien.

  • Moi j’aime le badminton (bad pour les intimes), parce que ça permet de se défouler completement.

    On peut crier (pas trop sinon ça destabilise Marie Laure, lol, ;-)) et peut frapper comme un malade, quand on est vraiment énervé.

    Je trouve que se sport est le seul à mélanger le force et la subtilité. Ce qui permet a beaucoup de personne de le pratiquer.
    Si on a pas trop de force on utilise plus les petits coups vicieux, ou alors quand on s’apelle Rambo, on canarde les adversaires avec des gros smash qui tuent. (rappellons qu’un volant bien smasher peut atteindre environ 300km/h au départ du smash, c pas moi mais l’Humanité qui le dit, si vous ne croyez pas aller voir sur le site)

    Bon, j’espère que j’ai réussi à convaincre certaines personnes à venir taquiner le volant.

    A bientôt