Lire aussi

  • D1, dernière journée

  • D3, 4è journée

  • R1, 3e journée

  • D3, 3è journée

  • D1, 2e journée

  • R1, 2e journée

  • D3, 1è journée

  • R1, 1re journée

  • Le rêve prend fin...

  • Régionale 1

  • Accueil > Archives > 2010/2011 > Interclubs > D3, 2è journée

    D3, 2è journée
    D3, 2è journée

    Rageant !

    dimanche 28 novembre 2010, par Joss

    Après une première journée en demi-teinte, il est temps de voir dans quelle partie nous évoluons, le ventre mou ou la tête du classement. Sur le papier nous affrontons deux équipes supérieures, Croisilles mais surtout Arras, et une de même valeur que la nôtre, Vimy. Enfin selon un calcul ésotérique typique du bad.


    Une équipe encore plus monstrueuse est à nouveau prête à en découdre en ce dernier dimanche de novembre. Marie-Laure, Sylvie, Patrick, Xavier, Thierry, Renaud, Antonin, Jérôme Jocelyn et Anne une nouvelle amatrice de sensations pures prennent les routes enneigées qui mènent à Béthune.

     Croisilles la rencontre piège

    Patrick nous fait son pire match de la journée, mais le remporte finalement contre un gamin tout à fait prometteur. Xavier aussi, sauf que lui perd, en trois set tout de même. Sylvie ne parvient pas à entrer dans son match, ni à inquiéter son adversaire. Son énorme puissance reste confinée dans les limbes mystérieuses du passage à côté du match. Au moment où s’aligne notre bleue-bite du jour Anne, en mixte avec Renaud, nous sommes menés au score. Anne et Renaud s’entendent à merveille et pour sa première compétition, quoique fébrile, Anne fait mieux que de la figuration. L’équipe remporte son match en deux set. C’est à Jérôme et moi-même qu’échoit le lourd privilège d’accrocher les deux points du nul. Nous foirons lamentablement le premier set et Thierry nous grille la politesse en survolant son match en deux set secs. Il nous faut donc se retirer les doigts du fondement pour remplir un nouvel objectif, les trois points de la victoire. Une fois encore les cris de bête retentissent (il y a une très bonne acoustique à Béthune, le joli écho ne permet à personne d’ignorer les hurlements poussés de l’autre bout de la salle), et notre paire bourrée de testostérone emporte la décision. Une victoire contre un des favoris sur le papier augure de belles choses.

     Vimy LES matches du jour

    Bon j’avoue avoir un peu foiré ma feuille de match, du coup Antonin s’aligne en double avec Jérôme puis en simple. Le double homme ne commence pas trop mal avec le gain du premier set, ensuite l’adversaire change son jeu et rien ne va plus. Xavier justifie son statut de joueur numéro 2 indiscutable (si quand même) en forçant la décision malgré une opposition honorable. Débute alors LE match du jour, battling Patrick versus le boucher de Vimy. Ce jeune homme de 18 ans possède technique, frappe, déplacement, feintes et quelques kilos superflus. Le match est incroyablement disputé en trois sets tous plus crispants les uns que les autres et culmine avec Patrick mené 17/20 dans le dernier set qui revient à 19 et le smash rageur de son adversaire qui lance ses dernières forces dans cet ultime point. Dommage pour le match, mais bravo pour la renaissance de Patrick l’inusable fondeur du bad, 18 ans à la limite, je ressuscite... Marie-Laure pendant ce temps-là se fait manger toute crue par une toute jeune compétitrice de grand talent, qui nous fait très mal à double titre, car sa supériorité s’affirme aussi en mixte, malgré notre nouveau double Anne Renaud qui semble si prometteur. Antonin se lance dans un simple lui aussi interminable face à un pur numéro 3 non-classé comme lui. Malgré un match très disputé lui aussi en trois set, Antonin s’incline. En tout cas il nous prouve qu’il est capable de remporter deux set dans une rencontre, il ne lui reste plus qu’à le faire dans le même match. On se prend un 5/1 assez injuste, le partage des points n’aurait pas été du vol.

     Arras, ici Arras 6 matches d'arrêt...

    Contre Arras je décide d’aligner l’équipe-type, en gros la même que contre Croisilles mais avec Marie-Laure en mixte en remplacement d’Anne. Et force est de constater que le résultat n’est pas le même. Du tout. J’ai oublié de préciser que Thierry a oublié sa genouillère. Bin contre Arras il oublie aussi son fond de jeu. A sa décharge il n’est pas le seul vu que Marie et Renaud se mangent deux sets secs dans les dents, pareil pour Jérôme et moi, sauf que nous en plus on va encore faire des cauchemars à base de poings ensanglantés et de cadavres sur le sol. Leur double est parfait, il ne leur manque que le fair-play. Patrick effectue encore un match plein, mais le concède lui aussi. Sylvie et Xavier restent les moins ridicules en ne perdant leurs matches qu’après trois sets dans leur simple respectif. Arras se révèle être le gros morceau de la D3, en tout cas il n’a fait qu’une bouchée du VOC, qui est pourtant lourd. A digérer.

     Pour conclure

    Il faut se méfier des favoris sur le papier, ils ne sont pas toujours les plus dangereux. Sauf Arras qui a survolé du papier au réel ses rencontres, trois fois 6-0, même si l’un des trois est dû au forfait de Calais. Nous savons donc plus précisément vers quoi nous nous dirigeons cette saison. Nous maintiendrons résolument le cap vers le ventre mou de la D3. Avec gloire et honneur !

     Voyons ce que donnent les chiffres

    Une victoire, deux défaites.

    En détail (les victoires du VOC sont en gras) :

    Boulogne 4/2 Croisilles
    Patrick PECQUEUX 17/21 - 21/17 - 21/7
    Xavier OUDIN 21/13 - 19/21 17/21
    Thierry LELEU 21/11 - 21/13
    Sylvie MASSUART 17/21 - 15/21
    Anne C./Renaud D. 21/15 - 21/16
    Jérôme T./Jocelyn K. 14/21 - 21/13 - 21/19
    Boulogne 1/5 Vimy
    Patrick PECQUEUX 15/21 - 21/19 - 19/21
    Xavier OUDIN 21/15 - 21/13
    Antonin LOUVET 19/21 - 21/17 - 19/21
    Marie-Laure HUMBLOT 9/21 - 7/21
    Anne C./Renaud D. 13/21 - 11/21
    Antonin L./Jérôme T. 21/19 - 6/21 - 13/21
    Boulogne 0/6 Arras
    Patrick PECQUEUX 19/21 - 21/23
    Xavier OUDIN 22/20 - 15/21 - 13/21
    Thierry LELEU 14/21 - 12/21
    Sylvie MASSUART 15/21 - 21/17 - 17/21
    Marie-Laure H./Renaud D. 8/21 - 18/21
    Jérôme T./Jocelyn K. 13/21 - 19/21