Lire aussi

  • D6, 4e journée

  • D6, 3e journée

  • Interclub D2 (J3)

  • Interclub D2 (J2)

  • D6, 2e journée

  • D6, 1e journée

  • Interclub D2

  • Accueil > Archives > 2013/2014 > Bilan du W-E

    Bilan du W-E
    Bilan du W-E

    des interclubs du VOC

    mercredi 29 janvier 2014, par Daniel DIEU

    Ce week-end quatre équipes du Volant Opale Club jouaient en interclubs (environ trente personnes filles et garçons).

    L’équipe de départementale 2 termine invaincue du championnat en gagnant ses derniers matchs contre Fruges et Montreuil 5/1 5/1. Bravo au capitaine François Idzik et à ses coéquipières-ers : Pauline Bellegueule, Emeline Varlet, Matthieu Euchin, Steven Tellier et Jonathan Cléton bien entendu. Ils terminent premiers de leur championnat.

    L’équipe de départementale 6, emmené par Jocelyn Kolasa et Dominique Decout termine par deux victoires et un nul à Arras. Marie-Laure, Elise, Emilie, Jérôme, Patrick, Lucas, Kevin, Anthony, Edern, Dominique et Jocelyn accèdent ainsi à la deuxième place.

    Un petit point noir en régionale 1 qui étaient pourtant bien partie. Elle perd ses deux matchs contre Gravelines et Marchiennes qui étaient largement à leur portée. Le capitaine Fernando Lenne regrette le manque d’implication de ses partenaires. Il est en effet bien difficile de gagner ses matchs quand on s’entraîne une fois par semaine.

    Ensuite l’équipe de Nationale 3, en gagnant sa rencontre 5/3 contre Beauvais accède à la 2e place avec Paris et Luneray. Il reste quatre rencontres et paradoxalement le maintien n’est pas assuré (deux équipes sur six descendent). La prochaine rencontre à Val de Reuil fin février sera décisive (il nous manquera notre joueuse n°2).

    Enfin, bel exploit des frères Crépin au tournoi national cadets de Bourges : Jean réalise le doublé en doubles hommes avec son frère Léo et le double mixte avec sa partenaire contre son frère et sa partenaire en finale. Ils se qualifient automatiquement pour les "France" à Cannes. Rappelons qu’ils jouent en Nationale 3 alors qu’ils sont encore cadets.