Lire aussi

  • N3 - Les Play-offs

  • D3 - la saison intégrale

  • N3 - Journée ultime

  • N3 - Journée 5

  • N3 - Journée 3

  • N3 - Journée 2

  • N3 - Journée 1

  • Le samedi c'est N3

  • Journée interclub R1

  • Dates et lieux interclubs

  • Accueil > Interclubs > N3 - Journée 4

    N3 - Journée 4
    N3 - Journée 4

    4-4 face à La Bassée

    vendredi 23 décembre 2016, par Diawe

    C’est à domicile que se déroule cette quatrième journée d’interclubs contre un adversaire particulièrement redoutable : le volant Basséen. Sur le papier, cette équipe semblait, en effet, être la plus coriace en début de championnat puisqu’elle évoluait l’an passée en Nationale 2 et qu’elle s’est fortement renforcée avec 3 recrues de choix : Laura Tiberghien, Maxime Druon et l’ancien Boulonnais, spécialiste de double : Jeff Jouhannet. Seule consolation, ils ne peuvent faire jouer que 2 mutés mais qui sera sur le papier ? Surprise !

      Simple homme 1 et Simple dame 1

    Avant d’entamer le simple 1, c’est une composition adverse peu rassurante qui nous est délivrée dans la mesure où Jeff est aligné sur 2 matchs, en double homme et en mixte 2. Cela fait évidemment peser un poids particulier sur les simples. C’est forcément avec cette idée en tête que Jean rentre sur le terrain pour affronter un joueur capable du pire comme du meilleur : Benoît Becue. Le premier set voit Jean s’imposer dans la douleur, notre Boulonnais affichant une crispation familière, particulièrement palpable dans son jeu au filet. Ce set remporté, on pouvait penser que Jean se relâcherait… Mais Becue, se remobilise et impose son jeu progressivement. Le Basséen inverse la tendance, remporte facilement le second set et prend le large dans la troisième manche… C’est au pied du mur, que Jean parvient à s’exprimer sans pression et revenir au score en remontant 7 points d’affilée. Malheureusement, comme souvent dans ce genre de scénario, un léger relâchement et Bécue finit par s’imposer 24/22.
    Sur le terrain d’à côté, se joue le simple 1 opposant Karolina à Laura Tiberghien. Point difficile dans la mesure où Laura, actuellement N1, est un ancien espoir de la Région. La différence technique entre les 2 joueuses se fait sentir dans le premier set et Laura, plus décisive en attaque, l’emporte assez largement. Belle réaction de Karolina au second set : notre Polonaise change de tactique en repoussant Laura en fond de court côté coup droit et en faisant durer l’échange. Stratégie opportune qui aurait pu être payante s’il y avait eu 3e set… Laura finit par gagner le second set, à l’expérience, en sauvant 2 volants de set contre elle.
    Comme souvent cette saison : on peut dire que ça ne commence pas au mieux pour Boulogne !!

      Double homme et double dame

    Menés 2 à rien, les VOCkeurs sont dans l’obligation de réagir : Léo et Olivier entrent logiquement sur le court avec ce poids sur les épaules face à des adversaires gonflés à block par cette grosse entame de rencontre. C’est un Bollier particulièrement agressif qui va surprendre nos Boulonnais, bien décidés à « éviter Jeff » au maximum. Si le premier set est accroché jusqu’à la pause, les Boulonnais ne parviennent pas à imposer leur jeu en restant globalement en défense. Olivier est particulièrement en difficulté sur le service court si bien que les duels des 3 premiers coups sont quasiment toujours en faveur des Basséens. Le score est sans appel, Boulogne s’incline en 2 petits sets.
    Le Double Dame avec Kinga et Isabelle est remporté sans surprise puisque les Basséens l’ont sacrifié en alignant 2 joueuses D… Afin de pallier l’absence de Claire Thery, blessée au genou. No comment : 1er point pour Boulogne…

      Simple dame 2 et simple homme 2

    Le simple dame 1 oppose Kinga à Camille Kupietzki. Supérieure sur le papier, la polonaise mettra tout de même 3 sets pour ramener le point. Certes, supérieure sur le plan technique, Kinga aura eu du fil à retordre physiquement contre une adversaire puissante et combative.
    Le simple homme 2 est l’occasion pour Léo de montrer qu’il n’est pas homme a concéder 2 points dans une même rencontre ! Notre viking, prend alors son grand frère par la main pour l’amener sur la chaise de coach (comme pour lui signifier, « regarde je vais te montrer comment ça joue un papa » !) et entame une démonstration de badminton qui va laisser Baptiste Grébent, certes sans voix, mais surtout sans points ! On en finit par avoir de l’empathie pour le bedonnant Basséen tant le premier set tourne au carnage en faveur du jeune Boulonnais. Bis repetita au second set, Léo renvoie définitivement Grébent à ses gammes de shadow sur un score sans appel.

      Double mixte 1 et 2

    Le double mixte 1 opposant Jean et Isabelle à Laura Tiberghien et Kevin Mariage, a la lourde tâche de donner la perspective du nul côté boulonnais. Probablement échaudé voire piqué dans son orgueil par la performance de son frère en simple, Jean recouvre lors de ce match l’agressivité légendaire qui n’aurait jamais dû le quitter. C’est une vraie grosse performance de notre géant des Carpates dont le retour de service ne laisse pas les Basséens indifférents ! Une fois de plus, émoustillé par la présence d’Isabelle, Jean est décisif dans les 3 premiers coups et construit intelligemment à mi court pour placer son terrible smash. Quant à Isabelle, elle confirme par ce match son excellente forme actuelle et sa capacité à se mobiliser dans les moments importants. Score très serré dans les 2 premiers sets, mais la troisième manche voit les Boulonnais apporter le point à l’équipe au terme d’un très beau match.
    Le mixte 2 oppose Karolina et Olivier à Jeff Jouhannet et Camille Kupietski. Jeff a l’avantage psychologique sur Olivier à 2 titres : il est spécialiste de mixte et il vient de gagner le double. Malgré une Camille Kupietski, bien en dessous, et un niveau de jeu correct côté Boulonnais, cela ne suffit pas à contrer l’expérience de Jeff. Ce dernier offre à son équipe le nul au terme d’un match accroché et tendu, à l’issue duquel Olivier doit apprendre au jeune arbitre Basséen à gérer ses émotions (ou l’inverse c’est selon !)

      Conclusion

    Cette rencontre montre une fois de plus qu’en interclub, ce ne sont pas toujours les points qu’on s’attend à marquer qui le sont effectivement ! Certes en refaisant le match on peut regretter de ne pas avoir gagné un des 2 premiers simples ou le double homme ce qui aurait permis de prendre la première place du championnat. L’avenir s’éclaircit quand même car Aire sur la Lys vient de faire son premier faux pas en perdant contre Wambrechies… Ce qui nous propulse en tête de notre groupe. Merci aux nombreux supporters et à l’équipe 3 pour l’organisation ! Il s’agit de confirmer fin décembre à Amiens pour assoir notre leadership à la mi-saison.

    Portfolio