Lire aussi

  • Une montée spectaculaire

  • Etre fan

  • Accueil > Archives > Scotching > Progrès inouïs

    Progrès inouïs
    Progrès inouïs

    Réaliser des progrès extraordinaires quand on débute en loisirs

    mercredi 7 décembre 2005, par Coach Lasa

    Il en va de chaque activité humaine : il suffit souvent de peu de choses pour réaliser des progrès fulgurants, pourvu que l’on soit un tant soit peu, motivé-e. Mais tout seul, on y arrive jamais, c’est pourquoi a été générée une nouvelle armée de parasites : les coaches.

    Dans tout sport il existe des gestes fondammentaux. Le badminton ne fait pas exception, nous allons donc nous intéresser au premier de ces gestes, dont découle tous les autres, j’ai nommé : le PLACEMENT.

    GIF - 19.7 ko
    Jérôme
    en position idéale.

    Le PLACEMENT sur un court de badminton est l’essence d’un coup réussi ou d’un coup lamentablement planté. Evidemment, pour être bien placé, il faut savoir courir, avoir de l’endurance, se déplacer sur le terrain en pas chassés, mais il existe un mouvement qui précède tout ce que je viens de citer : le REGARD.

    Il faut avoir l’œil rivé sur le volant. Ceci paraît évident, et pourtant Dieu sait que c’est mal appliqué. Ne pas quitter le volant des yeux implique d’avoir la tête en l’air pendant 90% du temps, en résulte souvent un mal de cou si l’effort n’est pas bien préparé.

    Le-la badmintonnien-ne accompli-e sait aussi que la PRÉPARATION est cruciale dans le jeu. Une bonne préparation commence toujours par le maintien de la raquette le plus haut possible, c’est-à-dire avoir le bras en l’air. Là aussi on peut vite avoir mal au bras, sans compter l’échauffement du poignet !

    Mais tout ceci ne serait rien sans des APPUIS DYNAMIQUES. Sans sautiller sur place à tout bout de champ, il faut avoir les genoux légèrement pliés dans l’attente de bondir à l’assaut. Là encore des douleurs peuvent se faire jour.

    La position qui découle de la conjonction regard/préparation/appuis dynamiques est brillamment mise en valeur par Jérôme ci-dessus. Vous allez vous dire, ce que tu m’écris assis, je peux te le dire debout, mais comment faire ces gestes sans avoir mal ? C’est là qu’intervient le COACHING !

    Il existe un exercice très simple qui permet de s’entraîner chez soi, à réunir ces trois mouvements en un geste auguste. Il s’agit du lessivage de plafond peint au petit blanc. Vous savez tous ce qu’est le petit blanc ? C’est une espèce de peinture bâtardée de chaux qu’il est impossible de recouvrir d’une autre couche de peinture quelle qu’elle soit. Dans certaines régions reculées de France il connaît le nom de badigeon de chaux.

    GIF - 44.3 ko
    Les bons gestes
    pour progresser à vue d’œil !

    Il est donc OBLIGATOIRE de lessiver cette saloperie issue d’un autre âge, avant même d’envisager de peindre le plafond.

    Munissez-vous d’une éponge, d’un récipient d’eau avec un peu de lessive et grimpez sur un escabeau. A l’aide mouvements circulaires (qui chauffent votre poignet), nettoyez le petit blanc de votre plafond, tout en vérifiant que vous accomplissez du bon travail, grâce à celui de votre cou. A raison d’un plafond par semaine vous serez opérationnel-le d’ici une soixantaine de jours.

    Quelques questions fréquentes :
    Votre exercice est véritablement ingénieux et profitable, mais je n’ai pas de plafond peint au petit blanc à disposition. Que puis-je donc faire ?
    Pas de flagorneries je te prie, mais rassure-toi merveilleux-se enfant, je suis en mesure d’organiser des stages d’entraînement intensif pour un forfait modique de 30 euros de l’heure, ce forfait correspondant au prêt de l’escabeau, du récipient et de l’éponge. Eh oui, il te faudra apporter ta propre eau. N’oublie pas que c’est une ressource de plus en plus rare et chère !
    Je possède un merveilleux polo du Volant Opale Club acheté à un prix modique, puis-je le mettre pour pratiquer cet exercice ?
    Que nenni très cher-chère pratiquant-e loisir, il te faut une tenue pratique et adaptée, une blouse marron pour les hommes et quelque chose d’imperméable pour les filles, en vinyl ou en latex au choix, dont un exemple figure ci-après. Là encore si tu es extrêmement motivée je peux essayer de trouver une tenue très très adéquate pour une somme anecdotique.

    GIF - 5 ko
    Exemple de tenues
    particulièrement adaptées au lessivage des plafonds.


    Dans le cadre d’un double mixte, peut-on s’entraîner avec sa-son partenaire ?
    Et bien oui, il existe bien évidemment une variante "double mixte" au lessivage du plafond. Alors que sa partenaire lessive vigoureusement le-dit plafond comme expliqué ci-avant, le joueur se chauffe le cou en l’observant attentivement. Afin de travailler avant-bras et poignet, il doit se munir d’un formidable ou d’un sérieux rempli de bière, dont il diminue la charge régulièrement, à l’aide de son gosier. Quant à ses appuis dynamiques, ils sont mis en action sur le barreau inférieur du tabouret de bar sur lequel reposent alternativement ses pieds.
    Est-il possible d’interchanger les places lors de cet entraînement ?
    C’est une question extrêmement difficile à laquelle je vais m’efforcer de répondre au plus juste. Il ne faut pas perdre de vue que le badminton est le sport le moins machiste au monde, pour preuve c’est le seul sport où le double mixte est olympique. La question devient : doit-on tomber dans les affres voyeurisme au féminin, alors que les hommes ont encore tant de mal à en sortir ? Je laisse ici chacun-e devant ses responsabilités.
    Très cher coach, une fois vos plafonds lessivés, n’existe-t’il plus d’autre exercice afin de nous maintenir en forme ?
    Eh bien j’avoue que tu me prends de court chère-cher disciple, mais peut-être ai-je une solution à te proposer : peindre le plafond lessivé. Je pense que cet exercice peut presque être aussi profitable à condition de le faire précéder d’une séance de lissage des fissures.